Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Retrait-gonflement des sols argileux : définition, questions et sources d'informations

  • Gestion des milieux aquatiques

Cette définition couvre également les termes :

  • RGA

Définition du terme Retrait-gonflement des sols argileux

Le retrait-gonflement des sols argileux, également connu sous l’acronyme RGA, est un phénomène naturel qui affecte les terrains contenant des argiles dites “gonflantes” ou “expansives”. Ce phénomène est caractérisé par des mouvements alternatifs de retrait et de gonflement du sol en réponse aux variations de sa teneur en eau. Les sols argileux réagissent comme une éponge face aux changements d’humidité. Lors de périodes de sécheresse, l’eau contenue dans le sol s’évapore, causant un retrait ou une contraction du sol. Inversement, lorsqu’il pleut ou que l’humidité augmente, ces sols absorbent l’eau et gonflent. Cette alternance de contraction et d’expansion peut être répétée de nombreuses fois, selon les conditions climatiques. Ce phénomène nécessite une attention particulière lors de la planification et de la construction sur des terrains argileux pour éviter des dommages structurels significatifs

 

Questions fréquemment associées à Retrait-gonflement des sols argileux

Comment prévenir le retrait-gonflement des sols argileux ?

Pour prévenir le retrait-gonflement des sols argileux, plusieurs mesures préventives et techniques de construction peuvent être mises en œuvre. Ces mesures visent à minimiser les risques de dommages aux bâtiments construits sur ces types de sols, qui sont susceptibles de subir des variations de volume en réponse aux changements d'humidité.

Mesures Préventives Générales

  • Avant la construction, il est crucial de réaliser des études géotechniques pour évaluer la nature du sol et identifier la présence d'argiles gonflantes. Ces études aident à déterminer les mesures de construction appropriées et sont obligatoires dans certaines zones à risque en France
  • Il est recommandé de gérer correctement les eaux de surface pour éviter l'accumulation d'eau près des fondations. Cela peut inclure l'installation de systèmes de drainage efficaces et la conception de pentes qui dirigent l'eau loin du bâtiment
  • Éviter de planter des arbres et des plantes à racines profondes près des fondations, car elles peuvent modifier l'humidité du sol de manière significative

 

Techniques de Construction Adaptées

  • Les fondations doivent être conçues pour être suffisamment profondes et robustes pour résister aux mouvements du sol. Cela peut inclure l'utilisation de pieux, de semelles filantes, ou de radier généralisé, en fonction de la sévérité du risque
  • L'utilisation de joints de dilatation qui permettent aux différentes sections d'un bâtiment de se déplacer indépendamment, réduisant ainsi le risque de dommages structurels dus au retrait-gonflement des sols argileux
  • L'utilisation de matériaux et de techniques de construction qui peuvent accommoder ou résister à des mouvements mineurs sans être endommagés. Cela inclut des raccords flexibles pour les canalisations et l'utilisation de matériaux de construction capables de supporter des contraintes sans se fissurer

Quels sont les effets du retrait-gonflement des sols argileux ?

Les effets du retrait-gonflement des sols argileux sont principalement des dommages structurels aux bâtiments et infrastructures situés sur ces terrains :

Les mouvements de sol induits par le retrait et le gonflement peuvent provoquer des fissures dans les fondations, les murs, et les dalles des bâtiments. Ces fissures peuvent s'agrandir au fil du temps si le cycle de retrait et de gonflement continue, menant potentiellement à des défaillances structurelles graves.

De plus, les routes, les trottoirs, et d'autres types d'infrastructures peuvent également subir des déformations et des fissures dues à ces mouvements de sol. Les réseaux enterrés, tels que les canalisations d'eau et les câbles, peuvent être endommagés, entraînant des fuites et des ruptures.

Les structures telles que les ponts et les viaducs peuvent également être affectées par le retrait-gonflement des argiles, ce qui peut compromettre leur intégrité et leur fonctionnalité.

Enfin, le retrait-gonflement des argiles représente un risque majeur en termes de coûts d'indemnisation pour les dommages matériels. Il constitue une part significative des arrêtés de catastrophe naturelle et des coûts associés aux sinistres climatiques.

Ressources externes pour Retrait-gonflement des sols argileux

DREAL Normandie

Le retrait-gonflement des argiles ou tassement différentiel

Géorisques

Retrait-gonflement des argiles

Centre de ressources pour l’adaptation au changement climatique

Retrait-gonflement des argiles : à quoi s'attendre et comment s'adapter ?

Ecologie.gouv

Le retrait-gonflement des argiles - Comment prévenir les désordres dans l’habitat individuel ?

Cerema

Mieux prévenir le risque de retrait-gonflement des sols argileux (RGA)

BRGM

Risques et aménagement du territoire : retrait-gonflement des argiles

Les acteurs publics et privés en lien avec ce terme

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.