Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Une interconnexion pour pallier les difficultés d’approvisionnement dans la région de Nérondes (18)

Regroupant 25 communes à l’Est du département du Cher, le Syndicat Mixte d’Adduction d’Eau Potable (SMAEP) de la région de Nérondes, a accueilli en 2019 la commune de Jouet-sur-l’Aubois dont l’approvisionnement manquait de régularité. Des travaux d’interconnexion avec la pose de 3 km de canalisations, dont certains passages complexes sous voie ferrée et route, ont permis de sécuriser la fourniture de l’eau pour 700 foyers supplémentaires.

Entretien avec Roland Gilbert

Roland Gilbert - Crédit photos : Banque des Territoires

Distribution de l’eau

Ce projet est porté par

  • Roland Gilbert, président du Syndicat mixte d’adduction en eau potable (Smaep) de la région de Nérondes, conseiller municipal de Jouet-sur-l’Aubois, et conseiller communautaire du pays de Nérondes

 

« Le passage sous route et voie ferrée a entraîné des surcoûts »

Comment le sujet des travaux que vous avez réalisés concernant la gestion ou la préservation de la ressource en eau s’est-il imposé à l’agenda de votre collectivité ?

Nous avions connaissance du problème d’irrégularité de l’approvisionnement en eau de la commune de Jouet-sur-l’Aubois lorsqu’elle a intégré le SMAEP de la région de Nérondes en 2019. Une pénurie se déclarait l’été en période d’étiage. Pour remédier à cette situation, nous avons fait réaliser des travaux d’interconnexion en raccordant la commune de Jouet-sur-L’Aubois à cette de Torteron par une canalisation de 3 km de long. La réalisation s’est révélée complexe techniquement en raison du passage sous deux voies ferrées et une chaussée. Deux forages dirigés sur 100 mètres de long ont été nécessaires pour le passage sous la voie ferrée, après une longue procédure administrative pour obtenir les autorisations nécessaires.

 

Quelles sont les sources d’inspiration que vous avez suivies pour vous faire une idée de ce projet ?

En l’espèce, nos sources d’inspiration sont celles qui découlent de notre obligation de fournir de l’eau potable en qualité et en quantité suffisante à nos abonnés. Cette condition n’était pas totalement remplie par la commune de Jouet-sur-l’Aubois lorsqu’elle a rejoint le SMAEP en termes de quantité délivrée en raison d’une réduction de pression et donc du volume d’eau distribué en été pendant la période d’étiage.

 

Est-ce qu’une étude de faisabilité et/ou d’impact a été réalisée sur ce projet ?

Une étude de faisabilité a été réalisée par le bureau d’études SAFEGE avec notre délégataire Véolia en soutien. Une étude d’impact n’était pas nécessaire pour ce type de projet.

 

Concernant les compétences, quelles sont les principaux sujets à maîtriser avant de se lancer dans ce projet ?

Il est nécessaire de bien maîtriser toutes les questions concernant l’approvisionnement en eau, sa qualité, sa quantité et son mode de distribution, ainsi que tout ce qui concerne la législation relative à la gestion de l’eau et aux marchés publics. Ce sont autant de sujets qu’un syndicat mixte d’adduction d’eau potable se doit de maîtriser.

 

Lors de phase de diagnostic et de planification, comment la collectivité a-t-elle assuré le bon dimensionnement du projet et l’adhésion des citoyens ?

Le bon dimensionnement du projet a été assuré en mettant en parallèle les impératifs techniques de l’objectif recherché et la capacité financière du SMAEP à y faire face. Le budget prévisionnel des travaux a dû être fortement réévalué en raison des coûts supplémentaires engendrés par les passages sous chaussée et voie ferrée. Les citoyens ont été informés sur le projet et le calendrier des travaux par les collectivités locales concernées et par voie de presse.

 

Comment la collectivité a-t-elle financé ce projet et quelles sont les aides sollicitées/obtenues ?

Le coût total des travaux s’est élevé à 705 000 €. L’Etat a pris en charge 187 685 €, soit 26 %, au titre de la Dotation Equipement des Territoires Ruraux. La différence a été couverte par le SMAEP sur ses fonds propres.

 

Quels sont les autres acteurs qui ont accompagné la collectivité dans la préparation et la réalisation de ce projet ?

  • SNCF pour le passage sous la voie ferrée.
  • Bureau d’études SAFEGE
  • Veolia pour la réalisation des travaux
  • Entreprise CTM de Mornay-Berry pour le terrassement.

Le projet en détails

Dates clés

2019

Mise à l'agenda

2020

Début études

2021

Diagnostic et planification

2022

Réalisation

Chiffres clés

3km
Longueur du racordement
705000€
Coût du projet
700
Nombre de foyers supplémentaires raccordés

Résultats

  • Sécurisation de l’approvisionnement en eau pour la commune de Jouet-sur-l’Aubois.

À retenir

Extension du réseau et du périmètre d’intervention du syndicat.

Capacité d’autofinancement sans impact sur le prix de l’eau.

Longueur des délais administratifs pour obtenir les autorisations de la SNCF. Surcoût lié aux franchissements sous routes et voie ferrée.

En savoir plus sur le Syndicat mixte d'adduction en eau potable

Nombre de communes

25

Données de contact

Les autres projets - Distribution de l’eau

Vous êtes passés à l'action sur la gestion des eaux ?
Partagez vos réalisations avec les territoires

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.

Vous souhaitez partager un retour expérience ?

Les champs marqués de * sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.