Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Stress hydrique : définition, questions et sources d'informations

  • Gestion quantitative de la ressource
  • Tout savoir sur l'eau

Définition du terme Stress hydrique

Le stress hydrique est une situation critique qui se produit lorsque les ressources en eau disponibles sont inférieures à la demande ou lorsque la qualité de l’eau est insuffisante pour une utilisation sûre (eau non potable, saumâtre ou polluée).

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le stress hydrique est défini par une disponibilité en eau inférieure à 1 700 m³ par an et par habitant. Entre 1 700 m³ et 1 000 m³, on parle de pénurie d’eau, et en dessous de 1 000 m³, il s’agit de rareté de l’eau

Questions fréquemment associées à Stress hydrique

Quelles sont les conséquences du stress hydrique ?

Le stress hydrique a des effets dévastateurs sur les écosystèmes, impactant à la fois la faune, la végétation et la qualité de l'eau dont :

 

Les impacts sur la végétation :

  • Le manque d'eau entraîne une diminution de la croissance des plantes, ce qui peut causer de graves pertes agricoles, notamment pour les cultures de céréales et de légumes ;
  • Les plantes ferment leurs stomates pour éviter la perte d'eau, ce qui réduit la photosynthèse et impacte leur développement ;
  • Le stress hydrique augmente le risque de feux de forêt en asséchant la végétation.

 

Les impacts sur la faune :

  • La diminution des réserves en eau peut entraîner la mort des plantes et des animaux, la dégradation des sols, et la diminution de la biodiversité ;
  • La sécheresse peut entraîner une faible reproduction, voire nulle, pour certaines espèces d'oiseaux, d'amphibiens, et d'insectes ;
  • Certaines espèces peuvent disparaître ou se déplacer en raison de la modification de leur habitat aquatique.

 

Les impacts sur la qualité de l'eau :

  • La surexploitation des nappes d'eau souterraines et des eaux superficielles entraîne une dégradation de la qualité de l'eau, notamment par la pollution organique et l'apparition d'espèces invasives ;
  • La baisse des niveaux d'eau favorise l'eutrophisation, un processus où l'augmentation des nutriments dans l'eau entraîne une prolifération d'algues microscopiques, réduisant la qualité de l'eau et l'oxygène disponible pour les poissons ;
  • Dans certaines régions, le stress hydrique peut provoquer des intrusions d'eaux salines dans les cours d'eau et rivières d'eau douce, perturbant les écosystèmes aquatiques.

Ressources externes pour Stress hydrique

GEO

Qu'est-ce que le stress hydrique ?

Le Centre de l'Information sur l'Eau (CIEAU)

Qu'est-ce que le stress hydrique, comment y répondre ?

Eaufrance

Les impacts de la sécheresse

Office français de la Biodiversité (OFB)

La gestion de la sécheresse en 8 questions – réponses

Les propositions en lien avec ce terme

Les articles en lien avec ce terme

Les acteurs publics et privés en lien avec ce terme

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.