Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

La restauration du Borgnet, une victoire pour la reconquête de la Vilaine (35)

Depuis 2022 l’établissement public territorial du bassin de la Vilaine (EPTB), Eaux et Vilaine, qui gère 15 000 km de cours d’eau en Bretagne et Pays de la Loire, a été organisé en trois unités géographiques de gestion. Celle de Vilaine Ouest s’étend à l’ouest de la métropole Rennaise et prend en charge 2 500 km de cours d’eau sur 118 communes. L’une de ses premières missions, définie comme prioritaire dans le contrat territorial 2023-2025, s’est consacrée à la restauration du ruisseau du Borgnet, situé en tête de bassin versant.

Ayant subi de nombreuses transformations de recalibrage ou de rectification de cours au fil du temps, le Borgnet présentait un très mauvais état écologique. Les travaux ont consisté à lui redonner un parcours plus naturel en favorisant un écoulement plus lent et donc une meilleure imprégnation. Il a fallu pour cela déplacer pas moins de 35 000 m3 de terres, végétales ou argileuses, et de boues qui ont toutes été réutilisées localement pour reconstituer des talus, combler d’anciens lits ou amender les terres agricoles. Trois plans d’eau dans lesquels passait le Borgnet, aggravant le phénomène d’évaporation, ont été réduits ou déconnectés tandis que près de 20 hectares d’anciennes zones humides, autrefois drainées, ont été recréés. Ainsi le cours d’eau a-t-il retrouvé une physionomie et surtout une hydromorphologie favorable à la continuité écologique et au retour à une véritable biodiversité. Une cause largement partagée par les acteurs du projet qui soulignent la forte implication des agriculteurs et des collectivités concernées grâce à une importante concertation en amont et à chaque étape de la réalisation de ce chantier emblématique.

Entretien avec Jean Rosin et Maxime Launay

Parole de collectivité
Maxime Launay et Jean Ronsin - Crédits photo : Banque des Territoires
Gestion des milieux aquatiques

Ce projet est porté par :

  • Jean Rosin (à droite sur la photo), Président de l’Unité de Gestion Vilaine Ouest d’Eaux & Vilaine
  • Maxime Launay (à gauche sur la photo), Coordinateur technique Milieux Aquatiques Unité de Gestion Vilaine Ouest d’Eaux & Vilaine

 

« La concertation à tous les niveaux a favorisé la réussite du projet »

Parole de collectivité

Afin de vous permettre de mieux appréhender la mise en place des projets de gestion de l’eau sur votre territoire, aquagir part à la rencontre d’élus et de porteurs de projets qui sont passés à l’action

Comment le sujet de la restauration du ruisseau du Borgnet s’est-il imposé à l’agenda de votre collectivité ?

Le programme de travaux sur le Borgnet s’inscrit dans le contrat territorial 2023-2025 signé entre l’Unité de Gestion Vilaine Ouest d’Eaux & Vilaine et l’agence de l’eau Loire-Bretagne, les départements d’Ille et Vilaine et des Côtes d’Armor, la région Bretagne, et le syndicat mixte de gestion d’eau potable d’Ille et Vilaine. Les zones prioritaires, dont celle du Borgnet, ont été identifiées dans le cadre de ce contrat d’un montant de 17 M€ sur 3 ans. 15 autres projets ont été lancés en 2023 pour ce qui concerne les milieux aquatiques.

 

Quelles sont les sources d’inspiration que vous avez suivies pour vous faire une idée de ce projet ?

Nos sources d’inspiration font référence à la réglementation, notamment à la Directive Cadre sur l’Eau qui fixe un objectif de bon état écologique des cours d’eau. Pour l’anecdote, l’intervention sur le Borgnet a eu pour origine la demande d’un agriculteur qui voulait installer une buse pour faire franchir le cours d’eau a ses vaches.

 

Est-ce qu’une étude de faisabilité et/ou d’impact a été réalisée sur ce projet ?

Les études de faisabilité ont été réalisées en interne par l’unité de gestion Vilaine Ouest d’Eaux & Vilaine, sur la base du dossier de porter à connaissance » soumis à validation par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer d’Ille et Vilaine.

 

Concernant les compétences, quelles sont les principaux sujets à maîtriser avant de se lancer dans ce projet ?

Il est indispensable de bien maîtriser les compétences en matière d’hydraulique et d’hydromorphologie. Il a aussi été déterminant pour ce projet de bien maîtriser les procédures et les bonnes pratiques de concertation entre tous les intervenants.

 

Lors de phase de diagnostic et de planification, comment la collectivité a-t-elle assuré le bon dimensionnement du projet et l’adhésion des citoyens ?

Le bon dimensionnement du projet est étroitement corrélé au montant du financement attendu et budgété dans le cadre d’un marché public.

L’adhésion des citoyens concernés a été obtenu grâce à la démarche de concertation avec l’ensemble des acteurs du projet.

 

Comment la collectivité a-t-elle financé ce projet et quelles sont les aides sollicitées/obtenues ?

Le budget de la restauration du Borgnet s’élève 800 K€ au total, financés de la manière suivante :

  • 50 % agence de l’eau Loire-Bretagne
  • 30% département Ille et Vilaine
  • 20% Eaux & Vilaine via les contributions des EPCI membres (taxe GEMAPI)

 

Quels sont les autres acteurs qui ont accompagné la collectivité dans la préparation et la réalisation de ce projet ?

  • Fédération de pêche d’Ille et Vilaine
  • Office Français de la Biodiversité
  • Cellule ASTER du conseil départemental d’Ille et Vilaine pour l’assistance technique.
  • Travaux publics : Cardin TP (Le Rheu – 35) et Nature et Paysage (Bédée – 35) pour la réalisation des travaux
ANEB - Association Nationale des élus des bassins

Ce retour d'expérience vous est proposé par l'Établissement Public Territorial du Bassin (EPTB) de la Vilaine

Acteur institutionnel sur le bassin versant de la Vilaine, l’Etablissement Public Territorial de Bassin agit pour une gestion durable de l’eau, des rivières et des milieux aquatiques

Ce retour d’expérience s’inscrit dans le programme de valorisation de gestion en commun par bassin porté par l’ANEB

Le projet en détails

Dates clés

Mise à l'agenda

Novembre 2022

Début d'études

Décembre 2022

Diagnostic & Planification

Février/Mars 2023

Réalisation

Mai 2023/Février 2024

Chiffres clés

2,5km
Longueur du cours d'eau restauré
800 000 €
Coût du projet
35 000 m3
Volume de terres déplacées

Résultats

  • Restauration du bocage et des zones humides

À retenir

Concertation réussie autour d’un projet commun

Budget important du fait du volume des comblements à décaisser

Ressources

https://www.stmeen.fr/actualites/restauration-de-la-vallee-du-borgnet/

En savoir plus sur l'Etablissement Public Territorial de Bassin Eaux et Vilaine - Unité de Gestion Vilaine Ouest (UGVO)

Nombre d'habitants concernés

334 000

Données de contact

Les autres projets - Gestion des milieux aquatiques

Vous êtes passés à l'action sur la gestion des eaux ?
Partagez vos réalisations avec les territoires

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.

Vous souhaitez partager un retour expérience ?

Les champs marqués de * sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.