Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Orléans Métropole (45) facilite l’achat de 2 000 récupérateurs d’eau de pluie

La métropole orléanaise (Loiret) a initié en 2022 une action d’incitation à l’équipement des habitants en dispositifs de récupération d’eau de pluie. Cette initiative s’inscrit dans une orientation du plan local d’urbanisme métropolitain (PLUM) en faveur de l’infiltration des eaux de pluie dans le sol afin d’éviter de saturer les réseaux.

L’opération consiste à offrir un bon d’achat de 50 € aux personnes désireuses de s’équiper d’un récupérateur d’eau de pluie. Quelques conditions sont requises : demeurer dans l’une des 22 communes de la métropole et s’équiper d’un réservoir d’au moins 300 litres. L’inscription se fait sur le site Internet de la métropole avec le visionnage de vidéos pédagogiques sur le cycle de l’eau et la réponse à un questionnaire. Le bénéficiaire peut ensuite imprimer un bon d’achat valable chez onze enseignes commerciales partenaires de l’opération.

En 2022, 1000 bons avaient été distribués et 500 convertis en achat. Une seconde action a été conduite au printemps 2023 avec 1500 bons gagnés en moins de 24 heures. Une troisième opération est programmée à l’automne 2023.

Entretien avec Christian Fromentin, vice-président d’Orléans Métropole

Parole de collectivité
Christian Fromentin - Crédits photo : Banque des Territoires
Gestion des eaux pluviales
Orléans

Le projet est porté par :

  • Christian Fromentin, vice-président d’Orléans Métropole en charge de l’assainissement et des eaux pluviales.

 

« Nous favorisons tout ce qui peut faciliter l’infiltration des eaux de pluie »

Parole de collectivité

Afin de vous permettre de mieux appréhender la mise en place des projets de gestion de l’eau sur votre territoire, aquagir part à la rencontre d’élus et de porteurs de projets qui sont passés à l’action

Comment le sujet de l’initiative que vous avez prise concernant la gestion de l’eau s’est-il imposé à l’agenda de votre collectivité ?

Cette initiative découle de la mise en place du plan local d’urbanisme métropolitain dont l’une des orientations vise à privilégier l’infiltration des eaux de pluie dans le sol. Elle s’inscrit également dans les conclusions des assises de la transition écologique de la métropole qui se sont tenues au début de l’année 2021.

 

Quelles sont les sources d’inspiration que vous avez suivies pour vous faire une idée de ce projet ?

Nos sources d’inspiration relèvent de nos constats relatifs au cycle de l’eau sur la métropole orléanaise. La séparation entre les réseaux de collecte des eaux usées et des eaux pluviales n’est pas effective sur l’ensemble de la métropole. Trop souvent, dans les centres anciens notamment, les eaux pluviales rejoignent les circuits d’assainissement et viennent encombrer inutilement les stations d’épuration. Nous favorisons donc tout ce qui peut permettre l’infiltration des eaux de pluie dans le sol.

La multiplication des récupérateurs d’eau de pluie, qui sont ensuite utilisées pour le jardinage et les potagers, s’avère donc une bonne solution, d’autant plus qu’elle réduit aussi l’utilisation du réseau d’eau potable.

 

Est-ce qu’une étude de faisabilité et/ou d’impact a été réalisée sur ce projet ?

Ce type de projet ne nécessite pas la réalisation d’une étude de faisabilité ou d’impact, de par sa nature.

 

Concernant les compétences, quelles sont les principaux sujets à maîtriser avant de se lancer dans ce projet ?

Il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance du cycle de l’eau et de l’impact de l’encombrement des circuits d’assainissement par les eaux pluviales.

Lors de phase de diagnostic et de planification, comment la collectivité a-t-elle assuré le bon dimensionnement du projet et l’adhésion des citoyens ?

Le dimensionnement de cette initiative est proportionnel au nombre de bons d’achat que la métropole souhaitait proposer aux habitants et qui ne pouvait pas être illimité. L’adhésion des citoyens à cette proposition se mesure aisément par la rapidité avec laquelle les bons ont été réservés, sachant que la communication a été essentiellement numérique.

 

Comment la collectivité a-t-elle financé ce projet et quelles sont les aides sollicitées/obtenues ?

Cette initiative est prise intégralement en charge sur le budget général Orléans métropole. Elle représente un budget de l’ordre de 50 000 € par opération, ou d’environ 75 000 € à l’année ce qui reste très supportable pour une métropole de près de 300 000 habitants.

 

Quels sont les autres acteurs qui ont accompagné la collectivité dans la préparation et la réalisation de ce projet ?

Nous avons pu compter sur le partenariat de onze enseignes commerciales de jardinage et de bricolage qui ont parfaitement joué le jeu. Le taux de conversion de plus de 50% s’avère particulièrement élevé par rapport aux standards des opérations commerciales classiques.

Le projet en détails

Dates clés

2022

Délibération par le Conseil métropolitain

20 mars 2022

Mise à l'agenda

Automne 2022

Lancement de la première opération

Mars 2023

Lancement de la deuxième opération

Chiffres clés

1500
Nombre de bons d’achat distribués en 24 heures
50 euros
Montant du bon offert
11
Nombre d'enseignes commerciales participantes

Résultats

  • Favorise l’infiltration des eaux de pluie sur les parcelles
  • En 2022, 1000 bons avaient été distribués et 500 convertis en achat

À retenir

Facilite l'exploitation et l'infiltration des eaux de pluie dans le sol

Intérêt économique des bénéficiaires

Partage des enjeux environnementaux avec les habitants

Ressources

En savoir plus sur Orléans Métropole

Nombre d'habitants

288 229

Nombre de communes regroupées

22

Données de contact

Les autres projets - Gestion des eaux pluviales

Vous êtes passés à l'action sur la gestion des eaux ?
Partagez vos réalisations avec les territoires

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.

Vous souhaitez partager un retour expérience ?

Les champs marqués de * sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.