Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Grand cycle de l’eau : définition, questions et sources d'informations

  • Gestion des milieux aquatiques
  • Gestion des eaux pluviales
  • Gestion quantitative de la ressource
  • Prévention des inondations

Définition du terme Grand cycle de l’eau

Le grand cycle de l’eau, également connu sous le nom de cycle hydrologique, est le processus naturel par lequel l’eau circule continuellement sur Terre, entre les océans, l’atmosphère, les lacs, les cours d’eau, les nappes phréatiques, et les glaciers.

Ce cycle est alimenté principalement par l’énergie solaire, qui provoque l’évaporation de l’eau des surfaces terrestres et aquatiques

Définition sur le Glossaire de l'Eau

Grand cycle de l'eau

Définition créée le 28/04/21 et dernière mise à jour le 28/04/21

 

Sens commun

Circulation naturelle de l’eau sur Terre. Entre terre et ciel, la même eau est en circulation permanente depuis des milliards d’années. C’est toujours la même eau qui circule et se transforme en permanence dans l’atmosphère, à la surface et dans le sous-sol de notre Terre. L’eau existe sous trois états physiques : liquide (océan, mer, pluie), solide (glace, neige, givre) et gazeux (dans l’air). Elle circule et se transforme dans l’atmosphère, à la surface de la Terre et dans le sous-sol, suivant différents processus naturels qui constituent tous ensemble le cycle de l’eau : évaporation, précipitations, ruissellement, infiltration. Cette ressource vitale au fonctionnement de la planète l'est aussi pour les milieux aquatiques à travers lesquels elle s’écoule. Ce sont des écosystèmes indispensables à la biodiversité et aux êtres humains pour de nombreuses raisons.

 

Source : d'après OFB et Agences de l'eau

Je lis la réponse sur glossaire-eau.fr((lien sortant, nouvelle fenêtre)

Questions fréquemment associées à Grand cycle de l’eau

Quelles sont les principales étapes du grand cycle de l'eau ?

1. L'évaporation : l'eau des océans, des lacs, des rivières et des sols s'évapore sous l'effet de la chaleur solaire, passant de l'état liquide à l'état gazeux (vapeur d'eau)

2. La transpiration : les plantes absorbent l'eau du sol et la relâchent dans l'atmosphère sous forme de vapeur d'eau par un processus appelé évapotranspiration

3. La condensation : la vapeur d'eau monte dans l'atmosphère, où elle se refroidit et se condense pour former des nuages composés de gouttelettes d'eau ou de cristaux de glace

4. Les précipitations : lorsque les gouttelettes d'eau dans les nuages deviennent trop lourdes, elles retombent sur la Terre sous forme de pluie, de neige, de grêle ou de grésil

5. Le ruissellement : l'eau de précipitation s'écoule sur la surface terrestre, rejoignant les rivières, les lacs et finalement les océans

6. L'infiltration : une partie de l'eau de précipitation s'infiltre dans le sol, alimentant les nappes phréatiques et les aquifères souterrains

7. La circulation souterraine : l'eau infiltrée circule sous terre et peut réémerger à la surface sous forme de sources ou être extraite pour usage humain

Ressources externes pour Grand cycle de l’eau

Service public Réseau 31

Le grand cycle de l'eau

Agence de l'eau Adour-Garonne

Le cycle de l'eau

Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Bretagne

Le cycle de l'eau

Les propositions en lien avec ce terme

Les retours d'expériences en lien avec ce terme

Les articles en lien avec ce terme

Les acteurs publics et privés en lien avec ce terme

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.