Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Le bassin de sécurité de Lagrua (33)

A la Teste de Buch, construit le long d’une voie rapide et isolé de lieux d’habitation, le bassin de sécurité de Lagrua permet de stocker temporairement les eaux usées de la commune d’Arcachon et d’une partie de la commune de La Test de Buch. Si un problème survient sur le réseau d’assainissement, cet ouvrage est en mesure de stocker les eaux usées le temps de l’intervention. Grâce à lui, la période d’interruption admissible du réseau est passée de 4 heures à 4 jours. Un atout considérable pour éviter tout débordement et garantir la continuité du service. Tout est enfoui de telle sorte que cet ouvrage d’assainissement ne nuise ni à la vue ni à l’odorat.

Entretien avec Stéphane Vrignon, directeur des pôles d’assainissement du SIBA

Parole de collectivité
Stéphane Vrignon - Crédits photo : Banque des Territoires
Assainissement des eaux usées

Le projet a été porté par :

  • Stéphane Vrignon est directeur des pôles d’assainissement du SIBA, le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon

Parole de collectivité

Afin de vous permettre de mieux appréhender la mise en place des projets de gestion de l’eau sur votre territoire, aquagir part à la rencontre d’élus et de porteurs de projets qui sont passés à l’action

Comment le sujet de création d’un bassin de sécurité s’est-il imposé à l’agenda de votre collectivité ?

Depuis les années 1990, un bassin de sécurité manquait sur les infrastructures d’assainissement, surtout lorsque nous avions des interventions nécessitant des réparations d’ugence à faire sur le réseau.

Aujourd’hui, ce bassin de sécurité nous octroie 4 jours de délai pour pouvoir intervenir dans de bonnes conditions et sans risquer de mettre en péril le service de l’assainissement. C’est donc le SIBA qui l’a financé et c’est la société Eloa, délégataire du service de l’assainissement collectif des eaux usées, qui l’exploite.

 

Quelles sont les sources d’inspiration que vous avez suivies pour vous faire une idée de ce projet ?

Un avant-projet sommaire a été réalisé par le bureau d’étude SAFEGE afin de définir les fonctions à remplir par le futur ouvrage (sécurisation, fiabilisation, modularité, risque de nuisances, insertion paysagère, exploitabilité) ainsi que les principes de conception possibles en fonction de la disponibilité foncière (contraintes de réalisation et chiffrage).

En outre, pour cet ouvrage nous avons décidé de passer par un marché à dialogue compétitif. Nous avons rédigé un programme fonctionnel permettant de décrire le fonctionnement souhaité de ce futur ouvrage. Les candidats proposent ensuite leur conception permettant de répondre au mieux au cahier des charges. Cela nous a permis d’ouvrir à l’innovation.

 

Est-ce qu’une étude de faisabilité et/ou d’impact a été réalisée sur ce projet ? 

Une première étude de faisabilité a permis d’identifier les espaces mobilisables et les objectifs recherchés. Ce site près d’Arcachon est isolé et pas habité. Et puis le système d’assainissement convergeait bien avec ce terrain car, de l’autre côté de la voie rapide, se trouve l’ancienne station de pompage. Concernant la faisabilité technique, tous les voyants étaient au vert. Il a fallu réaliser une étude d’impact autour de la faune et de la flore. Nous avons fait appel à un bureau d’études (Envolis). Ce dernier a identifié une zone humide qui a été sanctuarisée par un grillage afin de la conserver.

Le bassin que nous avons voulu construire est multifonctionnel. En plus de stocker de l’eau usée, il a une fonction d’écrêtage. Afin de lisser l’hydraulique et d’assurer un confort d’exploitation au sein du réseau d’assainissement, le bassin de sécurité stock le surplus et les restitue ensuite durant les heures creuses.

 

Concernant les compétences, quelles sont les principaux sujets à maîtriser avant de se lancer dans ce projet ?

Toutes les compétences en termes hydrauliques et le traitement des eaux usées sont centralisées au sein du syndicat.

 

Lors de la phase de diagnostic et de planification, comment la collectivité a-t-elle assuré le bon dimensionnement du projet et l’adhésion des citoyens ?

L’assainissement des eaux usées et en particulier le domaine de la sécurisation de la collecte ne suscite pas l’intérêt des citoyens. Leur principale préoccupation étant le résultat. Il y a eu néanmoins une communication faite auprès des élus.

 

Comment la collectivité a-t-elle financé ce projet et quelles sont les aides sollicitées/obtenues ?

Il s’agit d’un financement 100% SIBA.

 

Quels sont les autres acteurs qui ont accompagné le SIBA dans la préparation et la réalisation de ce projet ?

  • Etchart Construction,
  • Opure,
  • GCIS,
  • Jacq Architecte,
  • SCE Aménagement & Environnement,
  • Keller,
  • Cprom

Le projet en détails

Dates clés

2014

Inspiration

2015-2016

Montée en compétences

2016

Diagnostic et planification

Octobre 2017-Octobre 2019

Réalisation

Chiffres clés

30 000 m3
Volume de stockage eaux usées
17 millions d’euros
Montant de l'investissement
2 ans
Durée du chantier

Résultats

  • La sécurisation du système d’assainissement offre désormais 4 jours de stockage des eaux usées

À retenir

Bonne intégration de l’ouvrage dans le paysage

Cet ouvrage ne produit aucune nuisance de l’ordre visuelle, olfactive et sonore

La présence d’une zone humide a nécessité que soit revue la disposition spatiale, mais c’est vraiment un tout petit point négatif.

Ressources

En savoir plus sur le SIBA

Nombre de communes concernées

12

Nombre de communautés d'Agglomération concernées

2

Données de contact

Les autres projets - Assainissement des eaux usées

Vous êtes passés à l'action sur la gestion des eaux ?
Partagez vos réalisations avec les territoires

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.

Vous souhaitez partager un retour expérience ?

Les champs marqués de * sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.