Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Décaler les horaires d’arrosage des espaces verts pour préserver l’eau

Comment préserver les espaces verts des collectivités tout en préservant les ressources en eau ? Le décalage systématique des horaires d’arrosage est une première solution simple et rapide à mettre en place !

Description détaillée de la proposition

Pourquoi décaler les horaires d’arrosage ?

Dans toutes les collectivités, les espaces verts sont souvent gourmands en eau et représentent une part importante de l’utilisation globale de la ressource. Cependant, ces espaces sont nécessaires et n’ont pas qu’une vocation esthétique : ils permettent de réduire les îlots de chaleur, abritent une grande biodiversité et contribuent au bien-être de la population. Il est donc important de trouver des solutions pour continuer à les entretenir tout en consommant moins d’eau. Outre le paillage, la plantation d’espèces moins gourmandes en eau, les moyens de rétention d’eau et une kyrielle d’autres solutions, la plus simple à court terme reste le décalage des horaires d’arrosages.

 

Concrètement, qu’est-ce que le décalage des horaires d’arrosage ? 

Le décalage des horaires d’arrosage est (comme son nom l’indique !) la simple adaptation des moments d’arrosages pour privilégier la tombée du jour, la nuit ou l’aube. En effet, le fait d’arroser lorsque le soleil est couché réduit l’évaporation, maximisant ainsi l’utilisation de chaque litre d’eau qui pénètre plus profondément en terre.

 

Comment cela fonctionne  ?

Cette solution est simple à mettre en place et consiste à aménager les plannings d’arrosage quand il est réalisé « manuellement » par des agents municipaux ou à modifier les programmes quand il est informatisé avec des systèmes d’irrigation connectés. Les horaires d’évaporation minimum sont la nuit. Selon les espèces, il est préférable d’arroser tôt le matin plutôt que le soir pour ne pas créer l’inverse de l’effet recherché et une humidité trop forte durant la nuit autour des plants.

Il est à noter qu’il est question de décaler les horaires d’arrosage tout au long de l’année et non seulement l’été ou lors de périodes de sécheresse. Il y existe d’ailleurs quatre niveaux d’alerte sécheresse (vigilance, alerte, alerte renforcée, crise) qui peuvent être déclenchés par les préfectures dès que nécessaire, assortis d’obligation de restrictions des arrosages publics et privés (en dehors de certains horaires ou tout court).

 

Et pour les administrés ?

En parallèle, les collectivités peuvent lancer une campagne d’information pour encourager les habitants à adopter cette pratique pour leurs jardins privés. Les citoyens peuvent être sensibilisés à travers différents canaux de communication, tels que le site web de la mairie, les bulletins d’information, les réseaux sociaux, des journées d’actions spécifiques ou même une tarification avantageuse pour les ménages réalisant des économies substantielles.

 

Quels sont les bénéfices du décalage des horaires d’arrosage ?

Le décalage des horaires d’arrosage se traduit par une consommation d’eau réduite, une diminution des coûts pour la collectivité et les citoyens, et une sensibilisation accrue à l’importance de la conservation de l’eau.

 

Comment mettre en place le décalage des horaires d’arrosage ? 

Pour mettre en œuvre cette proposition, il faut une coordination entre les services municipaux en charge des espaces verts, un système d’irrigation adapté et une communication efficace. Le personnel doit être formé aux nouvelles pratiques d’arrosage (y compris le goutte à goutte, le paillage, etc.) et aux avantages qu’elles présentent. Les outils technologiques, comme les systèmes d’irrigation automatisés, peuvent faciliter le respect des nouveaux horaires d’arrosage. Enfin, un dialogue continu avec les citoyens est essentiel pour assurer le succès de cette initiative.

 

Etapes de mise en œuvre :

  • Étape 1 : Mettre le sujet à l’agenda et présenter la proposition aux décideurs pour obtenir leur soutien et leur approbation
  • Étape 2 : S’informer sur les bonnes pratiques d’autres collectivités, permettant de s’approprier le projet et de le rendre concret
  • Étape 3 : Former les agents aux nouvelles pratiques d’arrosage et, plus généralement, à la préservation de la ressource
  • Étape 4 : Analyser les besoins en termes d’équipement  et de ressources financières
  • Étape 5 : Budgétiser et rechercher des aides possibles  à l’achat de systèmes d’irrigation adaptés
  • Étape 6 : Commencer à arroser selon le nouvel horaire et lancer la campagne d’information

 

Comment mesurer la réussite de l’action ?

La réussite de cette initiative peut être mesurée en termes de réduction de la consommation d’eau, d’engagement des citoyens et de santé des espaces verts. Par exemple, à Lyon, une gestion adaptée de l’eau a permis de réduire de 20% l’arrosage des espaces verts sans compromettre leur entretien. De telles données chiffrées peuvent être utilisées pour souligner l’efficacité de l’arrosage décalé. Il est également possible de suivre le nombre de citoyens qui adoptent cette pratique, via un sondage ou un engagement sur les réseaux sociaux. Enfin, la santé des espaces verts peut être évaluée régulièrement pour s’assurer qu’ils ne souffrent pas de cette nouvelle pratique d’arrosage.

Crédits photos : non disponible

Quelques données clés sur le projet

Pourcentage d'économies d'eau possibles

20%

Proposition applicable pour les collectivités suivantes

Urbain Applicable

Péri-Urbain Applicable

Rural Applicable

Montagne Applicable

Littoral Applicable

.

Auteur du contenu

POSITIVR

POSITIVR est un média pure-player qui met en lumière des initiatives, des causes, des innovations, des artistes et des actualités inspirantes et positives

Je m’inspire avec les retours d’expériences d’autres collectivités sur cette proposition

Malheureusement, nous n'avons pas encore rédigé de retour d'expérience sur cette proposition. Vous souhaitez partager le vôtre avec nous ?

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.

Vous souhaitez partager un retour expérience ?

Les champs marqués de * sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.