Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Des récupérateurs et jardins de pluie encouragés par la communauté de communes Chinon Vienne et Loire (37)

Dans le cadre de son Plan Climat, la Communauté de communes Chinon Vienne et Loire (37) encourage les habitants à mieux utiliser l’eau de pluie en aidant financièrement l’acquisition de récupérateurs et l’aménagement de jardins de pluie. Elle est soutenue dans sa démarche par le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) Touraine Val de Loire qui dispense des conseils pour réaliser des jardins favorisant une meilleure imprégnation des eaux de pluie.

Crédits photo : Clémence Legros

Gestion des eaux pluviales

Ce projet est porté par :

  • Clémence Legros, directrice GEMAPI Environnement Transition écologique, communauté de communes Chinon Vienne et Loire

 

« Le Plan Climat, un projet territorial de développement durable  »

Comment le sujet des travaux que vous avez réalisés concernant la gestion ou la préservation de la ressource en eau s’est-il imposé à l’agenda de votre collectivité ?

Face à l’urgence climatique, la communauté de communes Chinon Vienne et Loire a élaboré en 2019 un Plan Climat Air Energie Territorial. A la fois stratégique et opérationnel, il formalise les engagements en faveur de la sobriété énergétique, la réduction des gaz à effet de serre, le développement des énergies renouvelables, la qualité de l’air, et l’adaptation au changement climatique. C’est à ce dernier titre que le dispositif d’aide à l’acquisition de récupérateurs d’eau de pluie par les habitants et l’aménagement de jardins de pluie a été déployé depuis le 1er septembre 2021.

 

Quelles sont les sources d’inspiration que vous avez suivies pour vous faire une idée de ce projet ?

Nos sources d’inspiration concernant la gestion des eaux de pluie relèvent de la prise de conscience de la nécessité de limiter la déperdition d’une ressource naturelle gratuite alors même que le niveau des nappes phréatiques diminue. Cela passe également par la limitation de l’artificialisation des sols et par l’incitation à la plantation de haies et d’arbres isolés que nous encourageons.

 

Est-ce qu’une étude de faisabilité et/ou d’impact a été réalisée sur ce projet ?

Pour l’élaboration du Plan Climat, la communauté de communes Chinon Vienne et Loire a fait appel au cabinet Energio qui a réalisé un diagnostic territorial complet incluant l’analyse de la consommation d’énergie et la production d’énergie renouvelable. Le Plan Climat s’est appuyé sur ces recommandations. Le programme d’action couvre la période 2021-2026.

 

Concernant les compétences, quelles sont les principaux sujets à maîtriser avant de se lancer dans ce projet ?

La mise en place du programme relatif aux récupérateurs et aux jardins de pluie nécessite de disposer de connaissances à la fois techniques et écologiques, notamment en ce qui concerne le cycle de l’eau. Nous faisons appel à l’expertise du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Touraine Val de Loire pour les connaissances en matière d’aménagement des jardins et du choix des essences végétales.

 

Lors de phase de diagnostic et de planification, comment la collectivité a-t-elle assuré le bon dimensionnement du projet et l’adhésion des citoyens ?

Le bon dimensionnement de l’aide à l’acquisition de récupérateurs d’eau de pluie s’est basé sur une estimation du nombre de personnes potentiellement intéressées.

L’information des habitants sur les aides proposées s’est faite par voie de presse, par le site internet de la Communauté de communes et par des affiches.

Une communication sur l’installation de récupérateurs enterrés et sur les jardins de pluie est réalisée lors du dépôt des permis de construire ou des déclarations préalables de travaux. Des visites de jardins de pluie ont également été proposées.

 

Comment la collectivité a-t-elle financé ce projet et quelles sont les aides sollicitées/obtenues ?

Le budget est totalement pris en charge par la communauté de communes. En 2023, il s’est élevé à 6 000 € pour 66 récupérateurs externes et 4 cuves enterrées.

L’aide financière aux particuliers est de 50% du prix d’achat d’un récupérateur externe d’au moins 500 litres, dans la limité de 250 €, et de 1000 € pour une cuve enterrée d’au moins 3 000 litres. Depuis le début de l’opération, 131 cuves ont été subventionnées.

Pour les jardins de pluie nous prenons en charge les travaux de terrassement, d’évacuation et d’aménagement jusqu’à 1000 €.

 

Quels sont les autres acteurs qui ont accompagné la collectivité dans la préparation et la réalisation de ce projet ?

Nous avons été accompagnés par le Cabinet Energio (pour la réalisation du PCAET) et le CPIE Touraine Val de Loire pour l’accompagnement technique des particuliers et de la collectivité

Le projet en détails

Dates clés

2019

Début Etudes (PCAET)

Septembre 2021

Diagnostic et planification du dispositif d’aide

Début 2022

Réalisation

Chiffres clés

130
Nombre de récupérateurs financés depuis 2022
6000€
Budget 2023 pour 66 récupérateurs externes et 4 cuves enterrées.
50%
Part du coût des récupérateurs pris en charge

Résultats

  • Sensibilisation des habitants à la préservation de la ressource en eau.

À retenir

Utilisation optimisée de l’eau de pluie

Réduction de la consommation d’eau potable

Nombre de participants encore trop réduit pour les jardins de pluie

En savoir plus sur la communauté de communes Chinon Vienne et Loire

Nombre d'habitants

24000

Nombre de communes regroupées

19

Données de contact

Les autres projets - Gestion des eaux pluviales

Vous êtes passés à l'action sur la gestion des eaux ?
Partagez vos réalisations avec les territoires

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.

Vous souhaitez partager un retour expérience ?

Les champs marqués de * sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.