Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Désimperméabiliser les cours d’école pour faciliter l’infiltration des eaux de pluie

La désimperméabilisation des cours d’école répond à des enjeux de gestion des eaux pluviales et de gestion des îlots de chaleur. C’est aussi un levier d’éducation et de bien-être des enfants.

Crédits photos : Shutterstock

Description détaillée de la proposition

Qu’est-ce que la désimperméabilisation ?

La désimperméabilisation des cours d’école pour faciliter l’infiltration des eaux de pluie répond à des enjeux de gestion des eaux pluviales et de réduction des îlots de chaleur en y intégrant différentes strates végétales et des surfaces perméables naturelles. Cela participe également au bien-être et à l’éducation des enfants en rétablissant un contact avec la nature. C’est une opportunité de repenser les cours d’école qui sont bien souvent très bitumées et très peu ombragées.

Végétaliser une cour d’école permet donc de sensibiliser les enfants aux enjeux du changement climatique et de la protection de la biodiversité en les reconnectant à la nature et en les incluant dans la gestion des espaces verts. Il peut s’agir, par exemple, de la création de petits potagers ou de jardins pédagogiques. De plus, la diversification des espaces récréatifs, par l’aménagement de buttes végétalisées développant la motricité des enfants ou par la création d’espaces plus calmes favorisant les moments de confidence, aura un impact positif sur le développement de l’enfant.

Ce type de projet nécessite une concertation avec l’ensemble des parties prenantes. Il s’agit des enfants, des parents d’élèves, des enseignants, des services de la collectivité intervenant dans le cadre scolaire et périscolaire. Il faudra notamment anticiper la gestion des espaces verts et potagers avec les acteurs susceptibles d’utiliser les locaux durant les périodes de vacances scolaires.

La mise en place d’un projet de désimperméabilisation et de végétalisation d’une cour de récréation doit tenir compte de certains éléments qui peuvent être clivants et provoquer des réticences. Deux éléments en particulier doivent être considérés : la propreté et les dangers. En ce qui concerne la propreté, des solutions peuvent être mises en place pour protéger les bâtiments de la « gadoue » ramenée par les enfants. Des « zones propres » peuvent être mises en place au niveau des espaces végétalisés et les endroits potentiellement boueux peuvent être protégés par du paillage.

En complément, il est possible de mettre en place des règles pour faire retirer les chaussures aux enfants avant de pénétrer dans les bâtiments ou encore en interdisant l’accès à certains espaces lorsqu’il pleut. La végétalisation de l’espace récréatif amène de nouveaux dangers : allergies, piqûres, racines émergentes, etc. Pour apaiser ces réticences, il faudra communiquer sur l’ensemble des effets bénéfiques pour la santé et le développement des enfants apportés par le contact avec la nature.

 

Comment désimperméabiliser une cour d’école ?

Pour déployer un projet de désimperméabilisation, il sera préférable de mobiliser les enfants, les parents d’élèves, les enseignants, les services de la collectivité intervenant dans le cadre scolaire et périscolaire et les artisans qui réaliseront les aménagements. Le cahier des charges devra être élaboré en dialoguant avec l’ensemble des partie prenantes. Il conviendra de mettre en place des surfaces végétalisées, du mobilier et des jeux (jeux d’escalade, cabane, parcours sensoriel, via ferrata, etc.) ainsi que des surfaces d’infiltration de l’eau, telles que des noues.

 

Quel plan d’action pour désimperméabiliser une cour d’école ?

La réalisation d’un projet de désimperméabilisation d’une cour d’école peut se décomposer en 4 phases :

  • Phase de lancement : Elle implique les décideurs (élus et services techniques) et les futurs usagers (enfants, personnel éducatif, parents, associations, etc.). L’objectif est de recenser et concilier les usages et les besoins de chacun pour constituer le cahier des charges du projet.
  • Phase de préparation : Lors de cette phase, le bitume est retiré et le contour des différentes aires d’activité est créé.
  • Phase de réalisation : Mise en place des végétaux, des revêtements de sol, du mobilier, etc. Durant cette phase, les enfants peuvent être sollicités pour la plantation de végétaux.
  • Phase d’ouverture et d’entretien : L’inauguration officielle est l’occasion de rassembler l’ensemble des parties prenantes et de communiquer sur le projet. Enfin, il faudra faire vivre et entretenir les espaces verts de la cour d’école.
Crédits photos : Shutterstock

Quelques données clés sur la proposition

Coût d'un projet de désimperméabilisation d'une cour d'école

Entre 300 et 600€/m2

Délai de mise en oeuvre

Entre 1 an et demi et 2 ans

Proposition applicable pour les collectivités suivantes

Urbain

Péri-Urbain

Rural

Montagne

Littoral

.

Je m’inspire avec les retours d’expériences d’autres collectivités sur cette proposition

Malheureusement, nous n'avons pas encore rédigé de retour d'expérience sur cette proposition. Vous souhaitez partager le vôtre avec nous ?

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.

Vous souhaitez partager un retour expérience ?

Les champs marqués de * sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.