Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Comment le Vernisson a retrouvé sa continuité écologique (45)

Affluent du Loing, lui-même affluent de la Seine, le Vernisson avait été transformé dans les années 70 en un double plan d’eau, d’abord pour l’écrêtement des crues puis pour l’agrément des pêcheurs sur la commune de Nogent-sur-Vernisson (Loiret).

Depuis, la législation a évolué, notamment avec la compétence GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) et la notion de « débit réservé » qui impose une circulation de l’eau garantissant la vie piscicole sur l’ensemble du parcours. Ce n’était pas le cas des deux plans d’eau de Nogent-sur-Vernisson et cela valu à la commune une amende de la police de l’eau en 2015. Le syndicat du bassin versant du Loing, qui deviendra EPAGE (Etablissement Public d’Aménagement et de Gestion des Eaux) en 2019, s’est emparé du problème et a proposé, après études et évaluations, une solution permettant à la fois de restaurer le débit réservé et la continuité écologique, tout en maintenant l’usage de loisirs. Cette solution a consisté à transformer l’un des plans d’eau en zone humide d’écrêtement des crues et à créer une dérivation du Loing le long du deuxième étang par l’aménagement d’une digue. Ainsi le débit de la rivière est restitué de bout en bout et une vaste zone de cinq hectares assure l’absorption des éventuelles crues et soutient l’étiage du Vernisson tout en continuant d’héberger une espère rare de libellule.

Entretien avec Matthieu Moës, directeur de l’EPAGE bassin du Loing

Matthieu Moes - Crédits photo : EPAGE Bassin du Loing
Gestion des milieux aquatiques

Le projet est porté par :

  • Matthieu Moës, directeur de l’EPAGE bassin du Loing

 

 

« Une solution qui répond à tous les critères attendus »

Comment le sujet des travaux que vous avez réalisés concernant la gestion de l’eau s’est-il imposé à l’agenda de votre collectivité ?

Le problème était connu avant la création de l’EPAGE du bassin du Loing qui s’est constitué en 2019, en réaction aux crues de 2016, par fusion de plusieurs syndicats de rivières. Des études avaient été réalisées dès 2015 mais les procédures administratives et la découverte d’une espèce protégée de libellule ont repoussé les prises de décision.

 

Quelles sont les sources d’inspiration que vous avez suivies pour vous faire une idée de ce projet ?

La compétence GEMAPI est portée par l’EPAGE du bassin du Loing et constitue notre source d’inspiration. En l’espèce, la nécessité de garantir de débit réservé et de restaurer la continuité écologique constituaient des impératifs.

 

Est-ce qu’une étude de faisabilité et/ou d’impact a été réalisée sur ce projet ?

Le bureau d’études PCM SEGI a réalisé l’étude de faisabilité et a assuré la conception et le suivi du projet. Une étude faune flore a également été conduite par le cabinet ECOGEE concernant les conditions de préservation de l’espèce protégée de libellule et plus globalement concernant le plan de gestion de la zone humide.

 

Concernant les compétences, quelles sont les principaux sujets à maîtriser avant de se lancer dans ce projet ?

L’une des principales compétences à maîtriser sur ce type de projet réside dans sa conduite et son animation, notamment pour expliquer et convaincre les collectivités. L’EPAGE du bassin du Loing compte 18 EPCI et a la particularité de couvrir le territoire de trois départements (Loiret, Yonne, Seine et Marne) appartenant à trois régions administratives différences (Centre-Val de Loire, Bourgogne-Franche Comté, Ile-de-France)

 

Lors de phase de diagnostic et de planification, comment la collectivité a-t-elle assuré le bon dimensionnement du projet et l’adhésion des citoyens ?

Le bon dimensionnement du projet est assuré par les études qui permettent d’évaluer et de chiffrer les différents scénarios. La communication auprès des citoyens passe par les informations délivrées lors des conseils municipaux et dans les supports de communication des collectivités. Certaines animations sont également réalisées sur site à l’attention des scolaires et des habitants

 

 

Comment la collectivité a-t-elle financé ce projet et quelles sont les aides sollicitées/obtenues ?

Le budget total représente un investissement d’environ 1 M€ financé avec la répartition suivante :

  • Agence de l’eau Seine-Normandie : 85 %
  • Région Centre Val de Loire  : 10 %
  • EPAGE du bassin du Loing  : 5%

La participation des habitants au travers de la taxe GEMAPI représente en moyenne 3 euros par habitant et par an.

 

Quels sont les autres acteurs qui ont accompagné la collectivité dans la préparation et la réalisation de ce projet ?

Outre les bureaux d’études cités, les travaux ont été effectués par Vinci Construction. La fédération de pêche du Loiret est également intervenue afin d’établir les inventaires piscicoles.

Le projet en détails

Dates clés

2015

Mise à l'agenda

De 2018 à 2020

Diagnostic et planification

Fin 2020

Réalisation

Chiffres clés

75 000 m3
Volume d’eau stockable en cas de crue en amont
5 Km
Distance des cours d’eau sans obstacles
5 Hectares
Superficie de la zone humide restaurée (poumon de biodiversité)

Résultats

  • Restauration de la continuité écologique
  • Maintien des usages de loisirs

À retenir

Création d’une zone de stockage, des crues et de soutient des étiages

Soutien de l’étiage du cours d’eau

La durée d’instruction réglementaire trop longue a failli empêcher la réalisation du projet. Par ailleurs, des efforts pédagogiques sur l’intérêt des zones humides sont encore à déployer.

En savoir plus sur l'EPAGE du bassin du Loing

Périmètre de bassin versant

4150 km2

Nombre d'affluents

11

Nombre d'habitants concernés

276 000

Données de contact

Les autres projets - Gestion des milieux aquatiques

Vous êtes passés à l'action sur la gestion des eaux ?
Partagez vos réalisations avec les territoires

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.

Vous souhaitez partager un retour expérience ?

Les champs marqués de * sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.