Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Plan de gestion des étiages : définition, questions et sources d'informations

  • Gestion quantitative de la ressource
  • Diagnostics et prospective

Cette définition couvre également les termes :

  • PGE

Définition du terme Plan de gestion des étiages

Le Plan de Gestion des Étiages (PGE) est un outil de planification et de gestion de l’eau visant à assurer l’équilibre entre les besoins en eau et la disponibilité de la ressource pendant les périodes d’étiage, généralement de juin à octobre. Cet outil a été introduit par le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Adour-Garonne. Il s’inscrit dans le cadre de la gestion intégrée des ressources en eau à l’échelle d’un bassin versant

Questions fréquemment associées à Plan de gestion des étiages

Quels sont les principaux objectifs des plans de gestion des étiages ?

Les principaux objectifs des plans de gestion des étiages (PGE) sont :

  1. Assurer l'équilibre entre les besoins en eau et la disponibilité de la ressource pendant les périodes d'étiage, généralement de juin à octobre
  2. Permettre la coexistence de tous les usages de l'eau (agriculture, industrie, eau potable) tout en préservant le bon fonctionnement des milieux aquatiques
  3. Garantir le respect des débits d'objectif d'étiage (DOE) fixés par le Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE)
  4. Définir des règles de partage de l'eau entre les différents usages du bassin versant concerné
  5. Proposer des mesures pour améliorer la gestion quantitative de l'eau, telles que : économiser l'eau, mieux gérer les ressources existantes, créer des stockages si nécessaire
  6. Compléter l'outil d'intervention des préfets en cas de sécheresse en proposant des mesures préventives et de gestion
  7. Améliorer la connaissance du fonctionnement hydrologique du bassin versant et des usages qui en dépendent
  8. Anticiper et gérer les situations de crise liées aux étiages sévères
  9. Contribuer à la reconstitution des débits d'objectif d'étiage du SDAGE
  10. Formaliser les modalités de gestion à travers un plan d'actions concerté entre les différents acteurs du bassin

Comment sont-ils mis en œuvre ?

La mise en œuvre des plans de gestion des étiages (PGE) est un processus complexe et structuré qui implique plusieurs étapes et acteurs. Voici les principaux éléments de cette mise en œuvre :

 

L'élaboration et et la validation

  • Le diagnostic initial : Un état des lieux est réalisé pour comprendre la situation hydrologique du bassin versant, incluant le recueil de données sur les prélèvements, les rejets, les transferts d’eau et les soutiens d’étiage
  • La modélisation et objectifs : Sur la base des tendances d’évolution, les débits naturels d’étiage et l’impact des prélèvements sont modélisés pour fixer des objectifs de débit garantissant le bon fonctionnement des écosystèmes
  • La concertation : La mise en œuvre des PGE implique une concertation avec les différents acteurs de l’eau, tels que les collectivités locales, les agriculteurs, les industriels, et les associations environnementales

 

La mise en œuvre des mesures

  • La réduction des prélèvements : Des programmes de réduction des prélèvements directs sont mis en place pour contribuer à l’atteinte du bon état des eaux
  • Le soutien d’étiage : Des opérations de réalimentation en eau des cours d’eau sont réalisées, souvent grâce à des lâchers d’eau depuis des réservoirs ou des barrages
  • Les règles de partage de l’eau : Des règles sont définies pour partager équitablement la ressource en eau entre les différents usages et les besoins des milieux aquatiques

 

Le suivi et l'évaluation

  • Les stations hydrométriques et piézomètres : Le suivi des débits des cours d’eau et des niveaux des nappes d’eau souterraines est assuré par des stations hydrométriques et des piézomètres
  • Les indicateurs et tableaux de bord : Des indicateurs spécifiques et des tableaux de bord sont utilisés pour suivre l’évolution des débits et évaluer l’efficacité des mesures mises en place
  • Les rapports biennaux : Des rapports d’évaluation sont produits tous les deux ans pour rendre compte de l’état de la ressource en eau et des résultats obtenus

 

L'adaptation et la révision

  • Les révisions périodiques : Les PGE sont régulièrement révisés pour s’adapter aux nouvelles données et aux évolutions des usages et des conditions climatiques
  • Le protocole de gestion : Un protocole de gestion est établi pour chaque période d’étiage, définissant les actions à entreprendre en fonction des seuils de gestion atteints

 

La mise en œuvre des PGE est souvent coordonnée par des organismes de bassin, tels que le Syndicat Mixte d'Études et d'Aménagement de la Garonne (SMÉAG) pour le PGE Garonne-Ariège. Des groupes de travail spécifiques au sein des Commissions Locales de l'Eau (CLE) suivent l’élaboration et la mise en œuvre des PGE.

Que contient le plan de gestion des étiages ?

Un état des lieux et un diagnostic partagé de la ressource en eau, comprenant :

  • Une analyse du contexte hydroclimatique du bassin versant
  • Un bilan des prélèvements, rejets, transferts d'eau et soutiens d'étiage existants - Une modélisation des débits naturels d'étiage et de l'impact des prélèvements

 

Des objectifs hydrologiques, notamment :

  • La définition des Débits d'Objectif d'Étiage (DOE) à respecter
  • La fixation de seuils de gestion et de crise

 

Des règles de partage de l'eau entre les différents usages (agriculture, industrie, eau potable) et les besoins des milieux aquatiques

 

Un plan d'actions visant à atteindre l'équilibre entre la demande en eau et la ressource disponible, pouvant inclure :

  • Des mesures d'économie d'eau pour tous les usages
  • L'optimisation de la gestion des ouvrages existants (barrages, réservoirs)
  • La création éventuelle de nouvelles ressources (stockages)
  • Des actions d'amélioration du fonctionnement des écosystèmes et du bassin versant
  • Un protocole de gestion opérationnelle pour chaque période d'étiage, définissant les actions à entreprendre en fonction des seuils atteints

 

Des indicateurs de suivi et d'évaluation pour mesurer l'efficacité des mesures mises en place.

 

Les modalités de gouvernance et de concertation entre les différents acteurs impliqués dans la gestion de l'eau du bassin versant.

 

Un volet sur l'amélioration des connaissances du fonctionnement hydrologique du bassin et des usages qui en dépendent.

Ressources externes pour Plan de gestion des étiages

DREAL Occitanie

Plan de gestion des étiages

Système d'information sur l'eau du Bassin Adour Garonne

Les plans de gestion des étiages

SMEAG

Plan de gestion d'étiage (PGE) Garonne-Ariège

EPTB Charente

La Gestion des Etiages – le PGE

Syndicat mixte du bassin du Lot - Le PGE Lot

Le PGE Lot

Les articles en lien avec ce terme

Les acteurs publics et privés en lien avec ce terme

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.