Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé et gratuit pour votre collectivité

aquagir - Retour à l'accueil

Végétalisation : définition, questions et sources d'informations

  • Gestion des milieux aquatiques
  • Tout savoir sur l'eau

Définition du terme Végétalisation

La végétalisation, également appelée revégétalisation ou verdissement, est un processus qui consiste à recouvrir un site de végétation. Ce processus peut être naturel ou volontaire et vise à restaurer des terrains perturbés par l’activité humaine ou par des catastrophes naturelles. Ce processus peut inclure des techniques de génie végétal ou de génie écologique pour accélérer les processus naturels et réparer les dommages causés par des incendies, des pollutions, des exploitations minières, des inondations, des glissements de terrain, etc.

Définition sur le Glossaire de l'Eau

Végétalisation

Définition créée le 01/06/10 et dernière mise à jour le 26/10/22

 

Sens commun

Ensemble d'opérations visant à recouvrir un site de végétation, herbacée, arbustive ou arborescente.

 

Source : d'après Ministère chargé de l'environnement et OFB

Je lis la réponse sur glossaire-eau.fr((lien sortant, nouvelle fenêtre)

Questions fréquemment associées à Végétalisation

En quoi la végétalisation permet de lutter contre l'érosion des sols ?

Les racines des plantes agissent comme des ancrages naturels qui maintiennent le sol en place. Elles empêchent le détachement et le déplacement des particules de sol, réduisant ainsi l'érosion hydrique et éolienne. Les plantes couvre-sol, les vivaces et les arbustes sont particulièrement efficaces pour stabiliser les sols sur les pentes et les talus.

Les plantes améliorent la structure du sol en augmentant sa porosité et en favorisant l'infiltration de l'eau. Cela réduit le ruissellement de surface, qui est une cause majeure de l'érosion. Les racines des plantes ligneuses, par exemple, ameublissent le sol, facilitant ainsi l'infiltration de l'eau et réduisant le risque de ruissellement.

La couverture végétale protège le sol des impacts directs des précipitations et du vent. Les feuilles et les tiges des plantes agissent comme un bouclier, réduisant l'intensité des gouttes de pluie et la force du vent, ce qui diminue le risque de détachement des particules de sol.

Des techniques spécifiques de génie végétal, comme la création de niveaux ou de terrasses végétalisées, l'utilisation de filets anti-érosion en fibre de coco, et l'aménagement de haies herbacées, sont utilisées pour stabiliser les sols et réduire les écoulements superficiels. Ces techniques imitent les processus naturels et créent des conditions favorables à la reprise végétale.

Les plantes contribuent à l'augmentation de la matière organique dans le sol, ce qui améliore sa structure et sa capacité de rétention d'eau. Un sol riche en matière organique est moins susceptible à l'érosion car il est plus stable et résilient.

Ressources externes pour Végétalisation

Actu environnement

Végétalisation

Office français de la Biodiversité (OFB)

Lutter contre l’érosion des sols

Centre de développement de l'agroécologie

L’érosion des sols, que faire pour la limiter ?

Les propositions en lien avec ce terme

Les retours d'expériences en lien avec ce terme

Les articles en lien avec ce terme

Les acteurs publics et privés en lien avec ce terme

Je souhaite un accompagnement personnalisé et gratuit pour mon territoire

aquagir mobilise les membres du collectif pour vous aider à avancer sur votre projet de gestion des eaux

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires

Seuls les numéros et caractères #, -, * sont acceptés.